Plan de développement durable

Le Plan d’occupation des Sols, établi en 1973, divise la commune en zones qui règlementent les constructions, les activités, les zones naturelles et agricoles. Ce P.O.S. vieillissant, ne correspond plus aux obligations actuelles des lois (S.R.U., loi sur l’eau, Grenelles de l’environnement et directives diverses). Désormais, nous sommes tenus d’élaborer un Plan Local d’Urbanisme. Nous avons donc engagé cette étude par délibération du Conseil Municipal du 18/11/2008 et choisi le Cabinet Gilson pour être le maître d’œuvre de ce chantier qui engage l’avenir de notre village. Le premier acte a été la reconnaissance de l’état existant afin de construire le projet sur cette base. Le deuxième est l’établissement d’un plan de développement durable qui sera la ligne directrice de notre travail pour tenir compte des contraintes et obligations dont je vais donner une liste succincte et non exhaustive.

1- LE SDRIF : Schéma Directeur de la Région Ile de France
2- LE SCOT : Schéma de Cohérence Territoriale sur la partie du Canton non intégrée à la Communauté de Communes de l’Etampois.
3- Les sites Natura 2000
4- Les zones humides contrôlées par l’ONEMA (Office National de l’eau et des milieux aquatiques) et par la police de l’eau (voir plan ci-joint)
5- Les zones naturelles (trames bleues, trames vertes)
6- Le plateau de Beauce réservé à l’activité agricole
7- Les voies de circulation départementale et leurs protections phoniques
8- Le plan d’aménagement des voies et de l’environnement aux personnes à mobilité réduite
9- Les servitudes aériennes et des transmissions radioélectriques
10- La protection du captage d’eau potable
11- Le site de la Haute Vallée de la Juine inscrit
12- Le périmètre de protection des monuments historiques classés ou inscrits
13- La servitude de protection du site archéologique

Mon engagement personnel, soutenu par votre Conseil Municipal a toujours été la protection de notre cadre de vie, de notre belle vallée de la Juine, tout en préservant un développement modéré de notre village qui doit rester actif et vivant. La commission communale d’urbanisme et d’environnement a donc lancé la troisième phase de ce P.L.U. en concertation avec nos partenaires institutionnels que sont, la Direction Départementale des Territoires (DDT), la Direction Régionale et Interdépartementale de l’environnement et de l’Energie (D.R.I.E.F.), la Sous-Préfecture la Chambre d’Agriculture, l’Architecte des Bâtiments de France et tous les autres corps constitués.
Ces travaux consisteront tout d’abord à l’établissement d’un règlement des différentes zones. La mise en place définitive de ces zonages ne pourra se faire qu’après l’établissement d’une cartographie des zones humides prévue dans l’étude qui se déroule actuellement avec le bureau Symbiose Environnement ainsi que l’étude de protection du bassin de captage d’eau potable communal (B.A.C.) par le bureau SAFEGE.

Yves GAUCHER, Maire



Mentions légales | Plan du Site | Recherche | Contact